Citations des Artistes Libres et Vivants

Septembre 2021


Je m'oppose à toutes les mesures répressives mises en place actuellement. Bettina, écrivain.

Je souhaite défendre la poésie et la liberté et je serai heureuse de participer/ organiser des actions concrètes. Samantha, comédienne.

Pour la première fois nous devons renoncer à notre métier. Anne, réalisatrice.

Chanteuse à l’Opéra, plus pour longtemps. Marie France.

Je ballade mon violon devant les fenêtres des maisons de retraite depuis un an, dans les jardins public… Nicole, violoniste.

Free kulture k.marades, un point c’est tout. Patrice, Intermittent du spectacle.

Je refuse de me représenter devant un public sélectionné par un pass. Valérie, danseuse.

Soif de cette liberté fondamentale que l’on cherche à nous enlever. Faire ce que tout artiste (selon moi) doit faire, c'est à dire PARTAGER, PARTAGER, sans quelque distanciation que ce soit. Christophe, chef d’orchestre.

Mes enfants font de la musique…. Nous souhaitons qu'ils continuent à pratiquer et écouter de la musique librement. Sophie et les enfants.

Je fais donc partie de ceux qui sont évincés de la scène du système et suis demandeuse de lien pour participer à inventer d'autres façons de vivre. Katy, plasticienne.

Cette période est très difficile et trouver des solutions devient une urgence presque vitale. Kendy, danseuse.

Engagé dans la co-création d'un nôtre monde. Martin ; musicien.

D’urgence en défense de la liberté de création et des métiers artistiques. Roland.

Avec un désir de soutenir des propos engagés et déployer une danse brute et sensibleLise, danseuse.

(…), et je prends la très douloureuse décision d'annuler nos dates. Pénélope, comédienne.

J’ai actuellement posé des actes importants comme celui de finir ma collaboration avec une Cie dont j’aime énormément le travail artistique mais qui ne se positionne pas du tout face à ce qu’on nous impose... je me suis donc engagée jusqu’en décembre et ensuite j’arrête. La tournée risque d’être douloureuse. Marie, comédienne.

Je refuse tout contrat nécessitant le pass (et le refusais déjà lorsque seul le public y était soumis). Lionel, musicien.

Mon école est actuellement fermée car je refuse de demander le pass. Sica, danseuse.

Ces derniers jours, j'ai pris la décision de refuser tous les concerts où les gens porteront des masques ou bien où il y aura le pass sanitaire. J'ai l'objectif de créer des concerts libres et suis très heureuse de voir que de nombreux autres artistes se regroupent pour oeuvrer dans ce sens. X. G., mezzo-soprano.

Je refuse de voir voler en éclats mes libertés et de constater impuissant l'instauration d'une société ayant comme modèle le "crédit social" chinois. Manuel, musicien.

En résistance et jouant "en sauvage".Valérie, musicienne.

Je refuse le pass sanitaire et me retrouve donc forcément dans une situation complexe. J'ai surtout envie de participer activement à des événements, et échanger pour faire de cette expérience une plus belle et noble aventure. Anne-Laure, chanteuse.

Le but est de pouvoir continuer nos métiers et dans le même temps proposer nos activités sans pass. Mais ce n'est pas simple, beaucoup attendent une solution toute faite. Cécile, danseuse.

Je souhaite rejoindre votre collectif pour échanger, collaborer artistiquement et humainement, construire, créer du lien. Irina, Artiste lyrique.

Quelle belle initiative que de se soutenir et s'entraider, je souhaite vous rejoindre ; Kristine, artiste peintre.

Je suis contre le Pass Sanitaire et hier j’ai appris que pour une prochaine exposition il sera mis en place. Pour le moment je continue la préparation de l’exposition mais je suis très partagé quant à ma décision finale. Dominique, artiste peintre.

Je ne suis pas vaccinée et je sens bien que l'étau se resserre... Je vous remercie pour votre aide et me rallie à votre résistance/combat pour refuser le pass sanitaire. Pour mon métier, pour tous les métiers concernés et pour protéger mes enfants.... Marie, manager.

Je suis de tout cœur avec vous et suis prête à venir manifester pour réussir à supprimer ce QR code et reprendre une vie de musique...comme avant. Morgane.

Je ne souhaite aucunement me faire vacciner. Je suis de tout cœur avec vous, prête à chanter dans la rue et à manifester. Nadège, artiste lyrique.

Je ne fais pas partie du monde du spectacle mais j'apprécie de pouvoir y aller et soutenir les artistes. Aujourd'hui je boycotte les spectacles où le pass sanitaire est demandé. En espérant que vous aurez beaucoup de soutien. Marie-Laure.

Je ne suis pas une professionnelle des Arts mais ça fait partie de ma vie, de toute ma vie, de retraitée, de la façon dont j'ai exercé mes activités précédemment, et actuellement. Ce que vous proposez doit se vivre au jour le jour toute notre vie, avec ou sans covid. Nadine.

Pour être reliés et solidaires. Merci pour votre mobilisation. Nathalie, écrivain.

J'adhère entièrement à votre manifeste et refuse cette tyrannie digito-sanitaire qui se met en place de manière brutale et contre le peuple. Je suis particulièrement inquiet concernant l'avenir de nos enfants. Je suis tout à fait disposé à m'investir à travers la musique dans des actions (concerts, spectacles) ouvertes à tout le monde, sans aucune sorte de pass ou autre critère discriminant. Manuel, musicien.

Pour la première fois nous devons renoncer à notre métier. Anne, réalisatrice.

Chanteuse à l’Opéra, plus pour longtemps. Marie France.

Nous ne sommes pas artistes mais de simples retraités qui n'adhèrent pas aux mesures restrictives de liberté de ce gouvernement ainsi qu'à sa folie vaccinale. Béatrice et René.

Je refuse de me faire vacciner, mon avenir professionnel est donc en danger comme celui de mes enfants (musicien et danseuse). Pascal, éclairagiste.

Atterré par la docilité apparente de chacun. Nicolas, programmateur culturel.

Pour être reliés et solidaires. Merci pour votre mobilisation. Nathalie, écrivain.

Nous avons un rôle à jouer pour montrer que la défense des droits sociaux (montant des cachets, intermittence, defraiements...) qui est acquise de longue date dans le milieu artistique, et défendue âprement par les syndicats, doit se doubler d'une défense de nos libertés individuelles en matière de santé : droit de choisir la manière de se soigner, refus d'injections ou traitements forcés, protection des données individuelles et du secret médical, etc... Ça n'est malheureusement pas encore du tout passé dans tous les esprits du monde de la culture ! Caroline, musicienne.

Je suis metteur en scène de théâtre chrétien et d'opérette... Je ne souhaite pas trier les spectateurs. Constance.

Je soutiens votre initiative bienvenue et j'espère fédératrice. Depuis le début de la “crise”, je m'inquiète du silence de certains de mes amis comédiens, clowns, etc. dont on a tant pourtant tant besoin. J'essaie, avec mes outils audiovisuels, de soutenir le regard franc, l'esprit critique, et la créativité. Catherine.

Être en réseau et solidaire. Marianne, violoniste.

Je tente d'incarner la poésie, de la distiller de parts et d'autres en ces temps de profondes mutations... Maria.


Posts récents

Voir tout

Artistes de tous les pays unissons-nous contre le chantage L’art s’est transformé en une idéologie culturelle au service d’un seul dieu : le profit. L’art institutionnel, l’industrie de masse, le st